VidéoExtraterrestres

Jésus était un «érudit qui vivait en Inde. Il a été récupéré par un OVNI le dimanche de Pâques»

Un dossier déclassifié de la CIA révèle l’identité de Jésus, les secrets des pyramides et le scénario de la fin des temps.

Un livre découvert parmi les dossiers classifiés de la CIA prétend nous révéler la véritable identité de Jésus-Christ, ainsi que les détails de la fin du monde à venir et une multitude de détails sur les OVNIS. Des dossiers déclassifiés des archives de la CIA révèlent l’étrange livre intitulé « The Adam and Eve Story » (« L’histoire d’Adam et Eve ») datant de 1966.

Ce manuscrit se trouvait parmi un paquet de documents accompagnant un article du magazine Time et un « bordereau de transmission ». On y a également retrouvé une boîte à outils, des manomètres pour pneus, un porte-clé et un kit de réparation pour pare-chocs.

Le livre – écrit par l’auteur Chan Thomas – contient toute une série d’affirmations surprenantes sur l’histoire du monde et sur un cataclysme imminent qui serait étroitement lié à l’histoire biblique du déluge de Noé.

Le Daily Star Online a révélé que Thomas semble avoir été un chercheur sur les OVNI travaillant sur un projet pour l’US Air Force.


Les raisons de la classification par la CIA de ce texte et des autres éléments demeurent inconnues, mais depuis qu’il a refait surface de nombreuses théories ont émergé.

Sur le manuscrit, il est annoté à la main la mention « pour Art L., de », le deuxième nom ayant été masqué par la CIA. Cela laisse supposer que ce texte aurait pu être saisi à quelqu’un qui l’avait reçu en cadeau.

Thomas affirme dans le livre que le monde est sujet à des « changements cycliques de pôles ».

Il prétend que la civilisation est anéantie tous les 7 000 ans par cet événement cataclysmique, qui a été prédit par des personnalités de l’histoire – y compris Jésus.

L’auteur du livre, Chan Thomas, a travaillé comme ufologue pour l’US Air Force.

Il affirme que Jésus n’est pas la figure prophétique que nous connaissons actuellement, et tel qu’il est décrit dans la Bible. Il serait, en réalité, un érudit formé en Inde.

Dans ce texte remarquable, Thomas affirme que Jésus a vécu avec la tribu Naga dans le nord de l’Inde pendant près de 18 ans dans la période de sa vie qui n’est pas mentionnée dans la Bible.

Les Nagas, s’appelaient fils du Serpent. Bouddha lui-même était issu d’une ligné de serpent par la race des rois Nagas. Suivant les légendes ophites, Jésus est né d’un serpent (la Sagesse divine), c’est-à-dire, qu’Il devint un Fils de Dieu par son initiation à la « Science du Serpent ».

Donc cette théorie n’est pas nouvelle… Jésus reconnait le serpent comme synonyme de Sagesse puisqu’il dit à ses apôtres : « Soyez aussi sages que les serpents », (Mat. 10-16). Ce qui est sans équivoque… Les Nagas étaient les initiés.

« Curieusement, il y avait une tribu dans l’extrême nord de l’Inde appelée la tribu Naga », a écrit Thomas.

«Ils ont raconté aux Britanniques que Jésus avait été là en tant qu’adolescent qui  plus tard avait fréquenté le temple Nacaal en tant qu’étudiant et diplômé du temple.

Et il est écrit que Jésus avait prédit un désastre imminent et tentait de préparer les gens à la fin des temps – le dernier cataclysme étant le déluge subit par Noé.

Selon Thomas, Jésus était considéré comme un «génie» par le peuple Naga et a passé de 10 à 15 ans à apprendre à parler et à écrire la langue locale.

Thomas dit que les derniers mots de Jésus ont été effectivement prononcés dans la langue naga et il les traduit par «je m’évanouis, je m’évanouis, l’obscurité me surmonte».

Dans une autre section du livre, Thomas prétend également que Jésus a été enlevé par des extraterrestres le dimanche de Pâques et dit que deux «anges sont venus sur terre dans leur véhicule spatial pour prendre soin des conséquences de la crucifixion de Jésus».


Le titre du livre – L’histoire d’Adam et Eve – provient de l’appréciation de Thomas selon laquelle l’histoire de la Genèse est en réalité une parabole sur l’effondrement d’une civilisation antérieure, lors d’un événement cataclysmique qui a précédé le déluge de Noé.

Il affirme qu’il existe des « zones vides » dans la Voie Lactée que notre système solaire traverse tous les quelques milliers d’années, ce qui provoque des changements cataclysmiques sur la Terre lorsque les pôles se déplacent.

Aucune des affirmations de Thomas dans son livre ne repose sur la compréhension moderne de l’histoire ou de la science.

Document de la CIA pdf

Malgré ses nombreuses affirmations surprenantes, le livre étrangement classifié par la CIA devient encore plus étrange lorsque l’on examine qui était Thomas.

On pense que Thomas faisait partie d’une équipe employée par la société aérospatiale McDonnell Douglas et dirigée par le Dr Robert Wood – devenu depuis un expert reconnu sur les OVNI au sein du MUFON.

Wood avait nommé Thomas dans un article publié en 2007. Il avait indiqué que c’était l’un des hommes qu’il avait employés pour leurs recherches sur les OVNI.

Il décrit l’auteur comme étant un « innovateur exceptionnel » qui « prétendait être en contact avec les extraterrestres ».

Le Dr Wood a toutefois avoué avoir presque « viré » Thomas pour son comportement excentrique – mais l’a décrit comme un « penseur hors du commun ».

Des documents publiés par WorldCat révèlent que le livre étrange de Thomas a été publié en 1963 et 1965, et qu’une copie a été enregistrée dans les fichiers de la CIA en 1966.

Ce livre obscur est ensuite devenu inédit jusqu’en 1993 et il n’a plus été republié depuis. Malgré tout, des versions complètes sont disponibles en ligne.

Des forums sont, cette année, tombés sur ce livre – le fichier de la CIA étant passé de main en main avec une réputation de livre « banni ».

Le service Google Trends révèle que l’intérêt pour Thomas et son livre a augmenté de 700% ces 12 derniers mois.

La vérité est peut-être encore plus étrange qu’on ne pourrait le penser.

En effet, cet homme, qui travaillait sur un projet lié au projet OVNI pour le compte de de l’US Air Force, a écrit un texte si étrange qui s’est en quelque sorte retrouvé parmi des fichiers hautement classifiés.


Thomas commence également son livre par une dédicace dans laquelle il liste plusieurs des plus hauts gradés américains car, sans eux, « ce livre n’existerait peut-être pas ».

Il mentionne Curtis LeMay, un général de l’armée de l’air américaine qui a été d’une importance capitale dans la politique militaire des années 1960 pendant la guerre froide. On lui attribue la célèbre citation « Bombardez-les jusqu’à ce qu’ils reviennent à l’âge de pierre ».

L’auteur cite également le général des forces aériennes américaines, Harold Grant, responsable des communications, et l’amiral Rufus Taylor, un officier du renseignement qui a ensuite travaillé pour la CIA.

On ne sait pas pourquoi Thomas a dédié son livre à ces personnalités militaires de haut rang – et il ajoute un message à « l’état-major conjoint de cette époque » et les remercie de leur « encouragement inspirant ».

Clôturant son introduction, Thomas écrit : « À tous ceux qui ont éprouvé des difficultés, méprisé et ri, qui m’ont relégué à la folie et qui m’ont même viré. »

« Sinon, comment aurais-je été aussi motivé pour rechercher, résoudre, trouver et obtenir la vérité. Je leur dois tout. »

Chan Thomas a-t-il fait partie d’une mission de voyage temporel ou a-t-il reçu des informations de la part d’entités non-terrestres?

Le livre de Chan Thomas ne se contente pas de parler de Jésus, il fait également une analyse particulièrement originale sur les changements cycliques des pôles.  Thomas a parlé d’un déplacement massif de près de 90 degrés,  qui déplacerait les deux pôles dans les tropiques en moins d’un jour, puis reviendrait à leurs positions polaires antérieures après un cycle.

Thomas a écrit :

… Une fois tous les quelques milliers d’années, des matières neutres s’échappent du noyau intérieur d’un rayon de 1 800 km dans le noyau extérieur en fusion d’une épaisseur de 1 300 km, et il se produit une véritable explosion atomique à l’intérieur de la Terre. L’explosion de la couche à haute énergie du noyau externe perturbe complètement la structure électrique et magnétique à la fois du noyau externe fondu et de la couche externe fondue de 60 miles d’épaisseur. Enfin, les calottes glaciaires sont autorisées à tirer la coque de la terre autour de l’intérieur, les couches fondues peu profondes lubrifiant le passage au maximum. [ L’histoire d’Adam et Eve , p.14]

Thomas compare la «matière neutre» qui s’échappe du noyau intérieur de la Terre au plasma lors d’une explosion solaire, puisque celles-ci sont basées sur ce qu’il a prétendu être le même principe universel gouvernant trouvé dans l’atome et les galaxies.

Par conséquent, Thomas suggère que le mécanisme de déclenchement du soleil émettant un éclair solaire ou un micronova est similaire à ce qui provoque le noyau interne de la Terre à émettre des ondes d’énergie qui déplacent à la fois les pôles magnétiques et physiques jusqu’à 90 degrés. un motif cyclique.

Le livre :

Un document déclassifié et aseptisé discutant du sujet des anciennes civilisations humaines perdues et des cataclysmes qui se sont produits sur terre il y a des milliers d’années, les faisant disparaître de la terre sans explication. Cet aperçu de l’histoire d’Adam et Eve de Chan Thomas répond aux questions sur la raison pour laquelle tant de mystère entoure notre passé ancien et traite d’anciennes énigmes comme les pyramides de Gizeh, l’île de Pâques, Tiahuanaco, Baalbek et la ville perdue d’Atlantide.

Il est certain qu’aseptisé veut dire que des pages sont manquantes dans la version publiée. Qu’y avait-il sur les pages manquantes ? Il est important, pour en savoir plus d’apprendre qui était réellement Chan Thomas. C’est ce que nous explique la vidéo ci-dessus, qui met l’accent sur les recherches de l’auteur concernant le champ magnétique, les OVNIs et son implication au sein de projets secrets sur l’antigravité et les recherches parapsychiques.

Thomas était un médium en contact avec des civilisations extraterrestres, notamment un officier d’Andromède



Si vous aimez ce site, ajoutez-le à vos favoris et ... Partagez cet article sur vos réseaux sociaux préférés. .

Laisser un commentaire