Civilisations Disparues

« A l’aube de notre histoire », le Docu Netflix accusé de tous les maux par les médias

«Ancient Apocalypse» ou "A l'aube de notre histoire" en français, est est la série la plus dangereuse de Netflix.

La série documentaire du Britannique Graham Hancock, « Ancient Apocalypse », vient de débarquer sur Netflix. Au menu des 8 épisodes: sur des sites archéologiques millénaires et des théories sur des civilisations disparues. Certains archéologues avec leurs amis dans les médias, ont carrément perdu la tête en visionnant la série, la qualifiant « d’attaque totale contre les archéologues ».

Les nombreux articles sur l’indignation des archéologues ne semblent cependant pas avoir empêché quiconque de regarder « Ancient Apocalypse ». La série aurait recueilli 24,62 millions d’heures de visionnage au cours de sa première semaine de sortie, ce qui lui aurait valu une place dans le « top 10 » de Netflix dans 31 pays.

Les accusations selon lesquelles la théorie de Hancock est un affront à l’archéologie ou qu’elle est en quelque sorte «raciste» et «suprémaciste blanche» sont de mauvaises excuses pour occulter la vraie raison pour laquelle les médias mainstream détestent la série, c’est-à-dire, son défi actif au récit de l’establishment en archéologie. Les médias craignent que l’émission ne menace d’inciter les téléspectateurs à remettre en question l’autorité dans d’autres domaines également.


La théorie de Graham Hancock rejette la croyance de l’establishment archéologique, selon laquelle la civilisation humaine ne daterait que d’environ 4 000 av. JC.  Elle souligne également comment de nombreuses civilisations anciennes ont partagé des histoires similaires d’un ou plusieurs anciens « dieux » qui auraient enseigné aux humains l’architecture, l’agriculture, l’astronomie, les arts et les mathématiques.

Hancock émet l’hypothèse qu’une comète qui se serait écrasée a détruit l’Atlantide ou une civilisation perdue avancée similaire, il y a environ 13 000 ans, déclenchant un grand déluge (un événement enregistré et transmis par de nombreux peuples anciens).

Hancock attribue les similitudes dans l’architecture et les histoires d’origine des civilisations anciennes connues aux survivants de la civilisation perdue. Il pense que les survivants ont pu d’une manière ou d’une autre diffuser leurs connaissances aux chasseurs-cueilleurs du monde entier, qui, à leur tour, ont construit certaines des plus anciennes civilisations anciennes de l’histoire connue.

Hancock est un narrateur convaincant, et l’idée qu’une civilisation avancée a été anéantie par le déluge n’est pas invraisemblable. Cependant, son hypothèse laisse toujours les téléspectateurs avec des questions sans réponse.

  • Comment les survivants de la civilisation avancée disparue se sont-ils rendus dans toutes ces différentes sociétés à travers le monde ?
  • Comment communiquaient-ils avec des gens qui parlaient sans doute des langues différentes?
  • Où sont les preuves archéologiques de cette civilisation avancée ?
  • Un cataclysme juste assez doux pour laisser derrière lui des survivants n’aurait sûrement pas pu détruire toutes les preuves de cette civilisation avancée perdue ?

Ce n’est pas parce que la théorie de Hancock a des manques, ou qu’elle ne vaut pas la peine d’être prise en compte, et cela ne signifie certainement pas qu’elle devrait être réduite au silence.


Pourtant, ce que veulent les détracteurs de Hancock c’est que la répression face table rase de son travail.

La semaine dernière, la Society for American Archaeology a publié une lettre ouverte faisant pression sur Netflix pour « reclasser cette série en science-fiction » plutôt qu’en documentaire.

Le Guardian s’est insurgé en écrivant : « Pourquoi cela a-t-il été autorisé? » suggérant apparemment que Netflix n’aurait jamais accepter de diffuser ce documentaire.

Les scientifiques ont une longue tradition d’hostilité envers les dissidents. Lorsque Copernic a proposé que la Terre n’était pas le centre de l’univers, il a été traité d’hérétique. Quand Alfred Wegener a présenté l’idée de la dérive des continents, il a été vilipendé sans pitié , et quand Albert Einstein a sorti la théorie de la relativité, son hypothèse a été qualifiée d’« absurde ».

L’hostilité des scientifiques envers Hancock était prévisible, mais l’intérêt des médias pour cette série « A l’aube de notre histoire » est, à première vue, plus déroutant. Les médias se soucient rarement de la recherche et de la découverte scientifiques. Comme l’écrit John Daniel Davidson de The Federalist :

« Deux des théories les plus importantes de l’histoire humaine – la découverte de la vie extraterrestre et des images documentées de ce qui semble être un vaisseau extraterrestre – ont plus ou moins rencontré un haussement d’épaules collectif par les médias mainstream et le grand public.

La presse de propagande ne se soucie peut-être pas de la science, mais elle se soucie de contrôler le discours public au profit de la gauche politique. Sans aucune preuve, les médias ont qualifié l’histoire de l’ordinateur portable de Hunter Biden de « désinformation russe » avant les élections de 2020, aidant le candidat à la présidence de l’époque, Joe Biden, aux urnes. Ils continuent également à éclairer uniformément ceux qui remettent en question les résultats des élections de 2020, même s’il est prouvé que la suppression de l’histoire de l’ordinateur portable a affecté le résultat. Ils nient également les effets électoraux de la prise de contrôle privée financée par Zuckerberg des opérations électorales du gouvernement par des groupes de gauche avant les élections de 2020 dans des régions clés du pays.


L’ingérence dans les élections est en quelque sorte le point fort des médias. Pendant des années, la presse a tenté de renverser le président Trump dûment élu en colportant le canular de collusion avec la Russie, qui était basé sur des informations fournies à la cuillère par la campagne Clinton et le FBI corrompu.

L’un des exemples les plus flagrants de corruption et de tromperie des médias a été leur campagne de propagande Covid. La presse a aveuglément promu les blocages économiquement dévastateurs de Covid-19 des démocrates et les masques inutiles de Big Pharma et, à bien des égards, le vaccin Covid a échoué. Ils ont également qualifié la théorie plausible des fuites de laboratoire de «raciste» et de «théorie du complot», tout en détruisant la réputation et la carrière de tous les scientifiques qui ont osé les défier.

Pour être un individu libre-penseur, il est crucial de considérer les idées qui défient l’orthodoxie dans la science, la politique, l’histoire, et plus encore. Il est tout aussi important pour les libres penseurs de regarder au-delà du cycle des nouvelles d’entreprise et de réfléchir à des questions plus profondes, comme l’origine de la civilisation humaine ancienne. La presse n’aime ni l’une ni l’autre de ces choses. Ils veulent que l’esprit du public soit enchaîné à tout ce qu’ils présentent aux nouvelles du soir.

« Ancient Apocalypse » exaspère les médias car il nous invite à considérer les grands mystères humains et à être sceptiques à l’égard des récits de l’establishment. La série est divertissante et bien produite, mais la regarder a également le délicieux avantage supplémentaire de donner un gros doigt d’honneur à la presse de propagande mensongère qui pense qu’elle possède nos esprits.



Si vous aimez ce site, ajoutez-le à vos favoris et ... Partagez cet article sur vos réseaux sociaux préférés. .



Tirage gratuit des Tarots

Articles similaires

Laisser un commentaire