Holistique

Ces légumes germés peuvent inverser les dommages nerveux dus aux injections ARNm

Les dommages nerveux des vaccins peuvent être guéris par le sulforaphane.

Une molécule trouvée dans les germes cultivés est reconnue pour activer les cellules souches du système nerveux pour faire repousser les tissus nerveux et réparer les nerfs et les cerveaux endommagés. Cette molécule est créée automatiquement, à coût zéro, lors de la germination du brocoli  en utilisant quelque chose d’aussi simple qu’un pot Mason et un couvercle de germination.

La molécule s’appelle le sulforaphane et se trouve dans tous les légumes crucifères. Mais ses concentrations les plus élevées (de loin) se trouvent dans les pousses de brocoli.

Le sulforaphane n’est qu’une des nombreuses molécules «neuritogènes» connues pour régénérer les tissus nerveux et aider à réparer les cerveaux endommagés. Étant donné que les vaccins à protéine de pointe d’ARNm peuvent causer des dommages directs aux systèmes neurologique et vasculaire, le sulforaphane pourrait représenter l’une des molécules naturelles les plus importantes et les plus prometteuses pour aider à réparer et à restaurer les lésions cérébrales chez les victimes.

Green Med Info a également publié un aperçu du sulforaphane et de ses mécanismes de réparation du cerveau. Les chercheurs ont déterminé la plage de concentration optimale de sulforaphane pour favoriser la croissance des cellules souches neurales (NSC) sans nuire aux neurones.


Lorsque des cellules souches neurales ont été exposées au sulforaphane, elles se sont transformées en neurones.

… l’exposition des NSC au sulforaphane a entraîné leur différenciation [en] neurones, apportant un soutien puissant à l’hypothèse selon laquelle le sulforaphane pourrait stimuler la réparation du cerveau.

Cela signifie que le sulforaphane est une sorte d ‘«activateur» moléculaire qui transforme les cellules souches neurales en neurones. C’est ainsi que les cellules cérébrales endommagées sont régénérées.

Et pour tous ceux qui pensent que vous ne pouvez pas développer de cellules cérébrales, vous l’avez déjà fait. Votre cerveau entier a grandi à partir de rien, dans le ventre de votre mère. Un processus similaire a fait croître votre cœur, vos poumons, vos os, vos cellules nerveuses, etc. Chaque corps humain sait comment faire repousser les cellules nerveuses. Sinon, les humains n’existeraient pas.

Parce que Dieu et Mère Nature nous ont donné tous les médicaments dont nous avons besoin, vous pouvez « fabriquer » votre propre sulforaphane pour quelques centimes et transformer littéralement votre assiette en sulforaphane grâce à l’utilisation de pousses de brocoli.

  1. Achetez des pousses de brocoli, un pot Mason et un couvercle de germination (voir l’image ci-dessous).
  2. Mettez environ une cuillère à soupe de graines de brocoli dans un pot Mason, rincez à l’eau, fixez le couvercle de germination et retournez-le pour évacuer l’eau.
  3. Gardez le pot de germination à l’envers. Une fois par jour, rincer à l’eau et égoutter.
  4. En quelques jours, vous avez des pousses de brocoli avec beaucoup de sulforaphane.

Vous pouvez ensuite manger les germes, les utiliser dans des salades, les mélanger dans des smoothies, les déposer dans des soupes ou tout ce que vous voulez faire.

Le sulforaphane est une molécule très robuste et il est quelque peu difficile à détruire , alors ne pensez pas que vous devez le traiter comme une substance délicate et fragile. Mélanger les germes ne détruit pas leurs molécules. Parce que ces molécules sont très, très petites.

Le sulforaphane présente également de puissantes propriétés anticancéreuses. On peut le trouver en complément alimentaire, pour ceux qui ont la flemme de s’adonner à la germination.



Si vous aimez ce site, ajoutez-le à vos favoris et ... Partagez cet article sur vos réseaux sociaux préférés. .

Laisser un commentaire