TranshumanismeVidéo

Google nous promet l’immortalité dans un univers post-biologique

Un univers où le temps n'aura plus de sens et la vie non plus !

Ray Kurzweil, un futuriste américain qui travaille pour Google, a suggéré, avec un certain nombre d’autres scientifiques, que les humains pourraient devenir immortels très bientôt. Avec l’aide des nanotechnologies, les scientifiques pensent que nous pourrions non seulement étendre nos capacités mentales, mais aussi, et c’est le plus important, inverser le vieillissement et finalement vivre éternellement.

Ray Kurzweil est un fervent croyant en la singularité, qui veut que le progrès technique – exponentiel – donne naissance à des machines plus intelligentes que les humains.

Ray Kurzweil est aussi un fervent croyant en la singularité, qui veut que le progrès technique – exponentiel – donne naissance à terme à des machines plus intelligentes que les humains, et donc autonomes, créant un monde qu’on ne peut même pas imaginer. Selon lui, le basculement devrait intervenir en 2045.

Selon Ray Kurzweil, les ordinateurs seront, dès 2029, dotés « d’intelligence émotionnelle, pourront être drôles, comprendre des blagues, être sexy, aimants et percevoir les émotions humaines ». Pour lui, on tend à concevoir l’innovation technologique comme une évolution linéaire, alors qu’elle est exponentielle.

Kurzweil pense que le remplacement de nos organes biologiques par des dispositifs mécaniques sera très bénéfique.

Les futurologues de notre planète parlent d’évolution biologique, puis de bio-ingénierie, et du fait que notre technologie évolue de façon exponentielle, notre pauvre cerveau à base de carbone ne pourra pas suivre, et nous allons bientôt nous transformer en machine par un processus étonnant.


C’est ce que les médias appellent le Borg…

Dans la série Star Trek, les Borgs sont les ennemis de Starfleet Command. Lorsque les humains ou autres civilisation humanoïdes sont « assimilés » par les Borgs, ils sont certes plus forts et plus compétents, mais ils n’ont plus d’esprit individuel, ils sont un collectif de style « ruche » et ne pensent plus par eux-même.

Un Borg

Comment les humains peuvent-ils devenir immortels?

Beaucoup de scientifiques pensent que d’ici une vingtaine d’années, nous aurons les moyens de reprogrammer les logiciels de l’âge de pierre de notre corps afin de pouvoir arrêter, puis inverser, le vieillissement. Les nanotechnologies nous permettront alors de vivre éternellement.

À terme, des nanorobots remplaceront les cellules sanguines et feront leur travail des milliers de fois plus efficacement. D’ici 25 ans, nous serons capables de faire un sprint olympique pendant 15 minutes sans reprendre notre souffle, ou de faire de la plongée sous-marine pendant quatre heures sans oxygène.

Les victimes de crises cardiaques – qui n’ont pas profité de la généralisation des cœurs bioniques – se rendront tranquillement chez le médecin pour une opération mineure, tandis que leurs robots sanguins les maintiendront en vie.

Les nanotechnologies étendront nos capacités mentales à tel point que nous serons capables d’écrire des livres en quelques minutes. Si nous voulons passer en mode réalité virtuelle, des nanorobots couperont les signaux du cerveau et nous emmèneront là où nous voulons aller. Le sexe virtuel deviendra monnaie courante. Et dans notre vie quotidienne, des figures ressemblant à des hologrammes apparaîtront dans notre cerveau pour nous expliquer ce qui se passe.

Nous pouvons donc nous attendre à un monde où les humains deviendront des cyborgs, avec des membres et des organes artificiels », a déclaré M. Kurzweil, qui a baptisé sa théorie « loi des retours accélérés ».

Une civilisation extraterrestre avancée aurait pu aller encore plus loin dans ses tentatives de créer une race immortelle.

« Étant donné l’âge de l’univers, et si l’intelligence est commune, elle peut avoir évolué bien au-delà de nous. Si l’intelligence est très appréciée pour son avantage évolutif, les extraterrestres auraient depuis longtemps cherché le meilleur moyen d’améliorer leur intelligence, et il est probable que cela ait impliqué l’intelligence artificielle, donnant lieu à l’univers post-biologique », déclare Steven Dick, historien en chef de la NASA et astrophysicien spécialisé dans l’astrobiologie et l’univers post-biologique.

Selon Steven Dick, ces civilisations extraterrestres n’ont pas besoin d’avoir des millions d’années d’avance sur nous et certains scientifiques prédisent déjà que la Terre sera post-biologique dans quelques générations.

Quelle est la probabilité qu’une telle race robotique existe?

« Étant donné les limites de la biologie telle que nous la connaissons, la force de l’évolution culturelle et l’impératif d’améliorer l’intelligence, je dirais que les chances sont supérieures à 50/50. Cela dit, si des êtres post-biologiques existent, ils pourraient ne pas s’intéresser du tout à nous. Le fossé entre leurs esprits et les nôtres est peut-être si grand que la communication est impossible, ou bien ils considèrent que des crétins comme nous sont trop primitifs pour mériter leur attention », explique Steven Dick.

Que se passe-t-il avec le libre choix?

« Bien que les univers physique, biologique et post-biologique soient des faits que l’univers nous impose, les humains auront toujours une grande marge de choix et de libre arbitre au sein de ces grands scénarios, dit-il, mais rien n’est moins sûr… Quelle civilisation pourrait résister à une armée de robots?

Voulons-nous vivre dans une société post-biologique ? Les fondateurs de la synthèse évolutionniste moderne ont souligné ce point dès le milieu du 20e siècle.

George Gaylord Simpson, par exemple, se faisant l’écho de l’humanisme évolutionniste de Huxley, écrivait : « C’est une autre qualité unique de l’homme que d’avoir, pour la première fois dans l’histoire de la vie, le pouvoir croissant de choisir sa voie et d’influencer sa propre évolution future.

Il y a plusieurs questions que nous devrions nous poser avant de transformer notre planète en un lieu habité par des êtres post-biologiques.

Voulons-nous vraiment devenir immortels?


Google annonce l’immortalité pour la fin du siècle

Après internet, la firme ne cache plus ses ambitions dans le domaine de la santé. Le corps humain sera le nouveau terrain de recherche pour Google X (le laboratoire d’expérimentation de Google). (voir la vidéo ci-dessus)



Si vous aimez ce site, ajoutez-le à vos favoris et ... Partagez cet article sur vos réseaux sociaux préférés. .

Laisser un commentaire