Extraterrestres

« J’ai été enlevé par des extraterrestres qui m’ont dit de ne pas faire confiance aux gouvernements ou aux banques »

Un charpentier à la retraite dit qu'il a été enlevé par des extraterrestres après être allé prendre un verre à Noël

Un Irlandais a raconté le récit terrifiant de son enlèvement par des EXTRATERRESTRES – et comment ils ont prédit la fin du monde dans 850 ans. Le charpentier retraité Gerry Battles, 61 ans, de Pallaskenry, Co Limerick, affirme qu’il rentrait chez lui après deux verres de Noël avec un ami lorsque de vrais extraterrestres sont arrivés.

Au cours de cette expérience, il dit avoir été paralysé, s’être retrouvé face à face avec un extraterrestre à « tête de cône » et avoir voyagé jusqu’au pôle Nord en un clin d’œil. Il se souvient également d’avoir été averti de l’imminence de la fin de la Terre lors de la rencontre du 26 décembre 2001, alors qu’il rentrait à pied du Seven Sisters Pub à Kildimo.

Il a dit : « J’étais à quelques minutes de chez moi. C’était une nuit claire et sèche. Vous auriez pu lire un livre avec la lumière du ciel nocturne, mais je n’ai pas été attiré par la lumière des étoiles ou de la lune mais par une lumière blanche, chirurgicale et brillante venant de l’autre bout du boreen. »

Après avoir été attiré par la lumière blanche, Gerry se souvient s’être retrouvé à bord d’un vaisseau spatial avec environ 40 autres personnes – tous complètement subjugués, se tenant immobiles comme des statues.

Il a raconté au Limerick Post : « C’étaient tous des hommes, de différents groupes d’âge, tous debout épaule contre épaule comme des mannequins.<« Je me souviens d’un homme à côté de moi qui portait un manteau et un chapeau de style Colombo. Nous étions tous dans un état de paralysie, je ne pouvais que bouger les yeux, donc je ne pouvais pas voir grand-chose. »

« Ensuite, je me souviens avoir flotté dans une autre chambre plus grande, avec une terrasse panoramique à 360 degrés. C’est là que j’ai vu l’extraterrestre. »

« Je ne pouvais pas dire quelle était sa taille ni même s’il avait des bras ou des jambes, tout ce dont je me souviens, c’est de sa grosse tête en forme de cône et de ses magnifiques yeux géants. »

« Ils étaient noirs de jais, presque comme des miroirs. »

« Il m’a parlé par télépathie et m’a dit : ‘tu n’es pas terrifié comme les autres’ ».

« Non, je ne le suis pas. Devrais-je l’être ? » a demandé Gerry .

L’extraterrestre l’a ensuite interrogé sur ce qu’il aimerait voir.


« Le pôle Nord », a été sa réponse immédiate.

En un clin d’œil, ils ont été transportés au pôle Nord, ce qui, selon Gerry, était « comme conduire dans une tempête de neige à 800 km/h ».

Il admet que tous ceux à qui il a révélé cette histoire fantastique pensent qu’il est fou et rit quand on lui demande s’il a des antécédents de maladie mentale.

« Non, pas du tout », a-t-il répondu.

Il affirme que ceux qui ne croient pas à son histoire sont « naïfs et ont une petite imagination » avant de révéler que l’extraterrestre l’a averti que l’humanité suivra le même chemin que les dinosaures lorsqu’un astéroïde géant s’écrasera sur la Terre.

Gerry dit que l’extraterrestre lui a dit que l’humanité a parcouru un long chemin mais que son temps est compté.

« Dans 850 ans, un astéroïde géant de la taille de Munster va anéantir votre planète. L’astéroïde s’approchera de votre planète depuis le 35e quadrant », a dit l’extraterrestre.

« Nous sommes quatre millions d’années-lumière plus avancés que vous. Nous vous observons depuis des millénaires. Pendant tout ce temps, vous n’avez excellé que dans deux domaines : la guerre mondiale et le mensonge à votre propre espèce. »

« Vous devez utiliser la force. Ne faites qu’un avec la Force. Maîtrisez la force », a conseillé l’extraterrestre.

Gerry n’était pas terrifié quand il a été confronté à l’être venu d’ailleurs.

Gerry a dit que l’extraterrestre nous a également averti de ne pas faire confiance aux gouvernements ou aux banques car ils nous « mentent depuis le début ».

Il ne se souvient pas de la durée de l’enlèvement et n’en a eu aucun souvenir par la suite jusqu’à ce que le manteau qu’il portait cette nuit-là se retourne sur le toit de l’hôpital régional.

Il a déclaré : « Je n’ai aucune idée de comment il est arrivé là. Ce n’est qu’après que le manteau m’a été rendu que les événements du 26 décembre 2001 ont commencé à me revenir. »

Gerry espère que son histoire touchera la communauté scientifique mondiale et a déclaré : « La vérité c’est qu’ils existent bel et bien. »



Si vous aimez ce site, ajoutez-le à vos favoris et ... Partagez cet article sur vos réseaux sociaux préférés. .


Laisser un commentaire