Holistique

La magie de l’ambre pour réparer les blessures

L'ambre a été utilisée de tous temps pour la guérison du corps énergétique.

Quand on touche un bloc d’ambre brut, il se passe quelque chose de magique : l’étonnement est toujours au rendez-vous et la personne caresse le bloc d’une manière sensuelle : oh, comme c’est doux, lumineux et léger! Chaque bloc est différent, les personnes y voient de petits paysages, on peut y apercevoir de minuscules insectes emprisonnés dedans depuis 50 millions d’années, ou des petites feuilles.

L’ambre n’est pas un minéral, il est associé au règne végétal. L’ambre est la résine de pin fossilisée. Il y a de l’ambre partout dans le monde mais celui que l’on utilise pour la bijouterie provient de la Baltique. Il est issu des gymnospermes, ou conifères. A ne pas confondre avec le copal qui est une résine également, mais issue d’angiospermes (ou plantes à fleurs), ou avec l’ambre du cachalot issu d’une sécrétion de cet animal, et que l’on utilise en parfumerie.

Qu’est-ce que l’ambre ?

L’ambre contient de l’acide succinique. Il faut compter 1 million d’années pour que la résine devienne de l’ambre. L’ambre est un exsudat, ce n’est pas la sève de l’arbre. Cet exsudat se forme quand l’arbre est blessé, pour le réparer, c’est cette fonction qui donne tout son symbole à l’ambre : « réparer les blessures ». La résine est un mélange complexe de composés phénoliques et dérive des hydrates de carbone produits au cours de la photosynthèse, elle est employée entre autres en médecine traditionnelle.


L’ambre a travers les âges

Depuis la nuit des temps l’ambre est utilisé pour calmer les douleurs dentaires chez les bébés et apaiser leurs petits problèmes de peau. Il est utilisé en lithothérapie. Thalès de Milet découvrit vers 600 avant JC les propriétés magnétiques de l’ambre. Il avait remarqué que l’ambre frotté contre du tissu attirait de petits morceaux de paille.

Galien, médecin grec du 1er siècle et Avicenne, médecin persan du Xème siècle ont donné des recettes médicinales à base d’ambre.

L’ambre a des propriétés calmantes et déstressantes. Les ethnies premières se sont rendu compte que la résine protégeait les arbres et par analogie ont pu penser que cela pouvait aussi protéger les humains, par un rituel de fumigation avec cet ambre qui créait un espace de protection. De nos jours encore, les ethnologues rapportent des rituels de ce type pour purifier les corps et les habitations. En effet, comme l’encens, l’ambre brûle en dégageant une odeur caractéristique.

Il a été retrouvé en Europe sur différents sites, des perles ou des disques d’ambre, non organisés en collier, caractéristiques du Hallstatt moyen (650 à 550 av.JC), laissant supposer que ces perles étaient portées seules sur un lien au niveau du plexus.

A cette époque nos ancêtres avaient conscience de la dimension vibratoire de leur corps et connaissaient les chakras, même en occident. L’ambre était placé sur ces points.


En Egypte, l’ambre a été utilisé pour la momification, empêchant la dégradation due au temps.

Utilisation de l’ambre dans les pays du nord de l’Europe

En Pologne, l’ambre est réduit en poudre, dissout dans de l’alcool, et utilisé en frictions sur le front contre le mal de tête.

En Russie, on utilise l’ambre sous forme de comprimés à l’acide succinique pour éliminer les effets d’un repas trop arrosé.

Selon des études russes, la prise d’acide succinique aide le corps à se détoxifier, accélère le processus de conversion de l’acétaldéhyde en substances moins nocives et améliore généralement le bien-être.

Un article de 1987 a été publié dans la revue russe Pharmacology and Toxicology. Selon ses dires, parmi les 44 dérivés de l’acide succinique, de nombreux composés aux propriétés anti-inflammatoires ont été trouvés.

Une femme touchée par les radiations de Tchernobyl a rapporté qu’elle avait développé un goitre suite à la catastrophe, goitre qu’elle a soi-disant pu résorber en portant un collier d’ambre. L’ambre contient de l’iode et la tradition populaire allemande rapporte le soulagement de la thyroïde avec le collier d’ambre. Cependant aucune étude ne vient étayer ces observations, veuillez consulter un médecin pour tout dysfonctionnement.

Une ethnologue spécialisée dans l’étude du peuple Same en Finlande rapporte que les éleveurs de rennes qui vivent encore dans des tipis utilisent des blocs d’ambre qu’ils positionnent sous leur oreiller pour bien dormir.


Utilisation de l’ambre et des produits dérivés de l’ambre en Russie

Les travaux menés depuis 10 ans en Russie par les scientifiques Maevsky, Kondrashova et leurs équipes notent que le succinate est un modulateur efficace de la régulation centrale de la dépense d’énergie et du contrôle du poids. Egalement le succinate pourrait jouer un rôle dans la régulation de plusieurs fonctions hypothalamiques chez l’adulte et spécialement au cours du processus de vieillissement avec ce qui en découle : le soulagement des perturbations liées à l’âge. Dans plusieurs études, il a été démontré une stimulation du tonus vasculaire, du flux sanguin, de l’activité antioxydante et une amélioration des processus dégénératifs liés à l’âge.

Il serait utilisé pour ralentir le vieillissement du corps au niveau cellulaire, il clarifierait la pensée et accélérerait les pensées, aiderait à maximiser la concentration et éliminerait l’ivresse, ainsi que les effets de l’intoxication médicamenteuse au niveau cellulaire, étant un biorégulateur indispensable des processus de production d’énergie à l’intérieur de la cellule (cycle de Krebs dans la mitochondrie), participerait à la stimulation de l’énergie du corps dans son ensemble et augmenterait l’érection et la libido chez les hommes et les femmes.

Toujours en Russie, il est relaté que dans le diabète sucré de toutes les formes, en thérapie complexe, l’acide succinique est utilisé pour réduire le cholestérol sanguin, les acides gras, les corps cétoniques, pour réduire le besoin en insuline et autres médicaments antidiabétiques, ainsi que pour stimuler la production d’insuline propre dans le corps.

L’acide succinique dans les cellules humaines est responsable du métabolisme de l’énergie dans le corps. Il est l’un des antioxydants naturels les meilleurs et les plus rapides qui améliore la respiration cellulaire et augmente les défenses de l’organisme. En Russie, dans les années 30 du siècle dernier, l’acide succinique était utilisé en chirurgie comme stimulant biologique, contribuant à une meilleure prise de greffe de tissu.

Un scientifique russe a noté que quand des cristaux d’urate de sodium commencent à s’accumuler dans les articulations, le patient développe des douleurs, un gonflement et une rougeur du membre, ainsi que d’autres signes désagréables. L’acide succinique, associé à la goutte et aux maladies des articulations, agit comme un puissant biostimulant naturel. Il aide à établir le métabolisme des oligo-éléments et des nutriments et améliore votre condition. Traditionnellement, on utilise de l’huile succinique externe en application.

L’acide succinique est un élément essentiel du métabolisme cellulaire car il entre, chez tous les êtres vivants, dans le processus de formation des lipides. En effet, ceux-ci sont fabriqués par les mitochondries au cours du cycle de Krebs dont il fait partie. Il a également un rôle dans la chaîne respiratoire. Obtenu par la fermentation alcoolique du sucre et très utilisé dans l’industrie pharmaceutique, il est aussi à la base de la fabrication du vin et du vinaigre.


L’acide succinique était utilisé dans l’alimentation des cosmonautes soviétiques.

Le docteur en sciences biologiques M.N. Kondrashova a prouvé que l’acide succinique stimule non seulement la production d’énergie dans les cellules, mais corrige également les «pannes» dans le corps. L’acide succinique rétablit les fonctions perdues avec l’âge. Il neutralise les radicaux libres qui sont des formes agressives d’oxygène qui détruisent les cellules; il prévient le cancer, les crises cardiaques et d’autres maladies. L’ambre atténue les effets de la ménopause.

« L’effet thérapeutique de l’acide succinique » édité par le Professeur M. N. Kondrashova, docteur en sciences biologiques, Pushchino State University, Russie.

L’Académie russe des sciences médicales (RAMS) a constaté qu’en utilisant des produits contenant de l’acide succinique, les maux de tête, la fatigue et la faiblesse générale de 75% des sujets réduisaient ou disparaissaient. Les scientifiques ont noté une amélioration de l’attention, de la mémoire et des performances. (Gribacheva IA « Troubles cognitifs vasculaires et approches modernes de leur correction » dans Siberian Medical Journal, en 2009)

La surveillance des femmes enceintes par les scientifiques et les médecins russes montre que, lors de la prescription de l’acide succinique aux femmes enceintes, le déroulement de la grossesse et de l’accouchement sont facilités et les complications minimisées. En outre, le corps récupère beaucoup plus rapidement après l’accouchement et la quantité de lait chez la mère augmente (Chabanova EB « Les effets cliniques et en laboratoire de l’acide succinique et des bioflavonoïdes dans le traitement de l’insuffisance fœtoplacentaire au cours d’une fausse couche », thèse de sciences médicales, Tomsk, 2011).

Les scientifiques de Tula, lors de l’examen de l’acide succinique sur l’état de la peau, ont constaté une amélioration de la microcirculation des vaisseaux sanguins, du teint et de la réduction des rides. L’essai a impliqué 87 femmes âgées de 26 à 46 ans. (EA Ryazanova «Justification de l’efficacité de la myostimulation par électrolyseur et de la phorèse au laser de substances biologiquement actives en dermacosmétologie» dans Bulletin des nouvelles technologies médicales, 2012 T 19 N ° 1)

Utilisation de l’ambre selon la tradition populaire

Dans les pays du Nord, l’ambre est utilisé pour les problèmes dermatologiques : eczéma, rougeurs et douleurs dues au percement des dents chez les bébés, pour les problèmes gynécologiques, pour les cas de nervosité, de stress et d’équilibre psychique, pour les problèmes de cœur et de circulation veineuse, pour renforcer le système immunitaire. Il s’avère excellent pour combattre l’arthrose et tous problèmes articulaires et musculaires, il lutte contre la fatigue et redonne « un coup de fouet ».

Il est considéré comme un purifiant du corps énergétique.

L’ambre est utilisé dans ces pays comme anti-inflammatoire et antiallergique, décongestionnant de la sphère ORL.

En France, il n’est fait aucun état de recherches sur les produits dérivés de l’ambre, parce que l’ambre se trouve majoritairement en Russie et en Pologne.

Petit lexique :

La Baltique : ce sont les pays qui ont des côtes le long de la mer Baltique : Danemark, Estonie, Lettonie, Finlande, Allemagne, Lituanie, Pologne, Russie, Suède.
Gymnospermes : Ce sont des plantes dont l’ovule est à nu (non enclos dans un ovaire, à la différence des angiospermes) et porté par des pièces foliaires groupées sur un rameau fertile (cône). https://fr.wikipedia.org/wiki/Gymnosperme
Angiospermes : Les Angiospermes sont une division de plantes vasculaires du groupe des plantes à graines. Ces végétaux, qui portent des fleurs puis des fruits, sont couramment appelés plantes à fleurs. Angiosperme signifie « graine dans un récipient » en grec par opposition aux gymnospermes (graine nue). https://fr.wikipedia.org/wiki/Angiosperme
L’acide succinique : Il est présent dans tous les organismes vivants et intervient dans le métabolisme cellulaire, en particulier dans le métabolisme des lipides. https://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_succinique
Exsudat : suintement de liquide.
Composé phénolique : molécule antioxydante issue du métabolisme des végétaux.
Photosynthèse : La photosynthèse végétale consiste à réduire le dioxyde de carbone de l’atmosphère par l’eau absorbée par les racines à l’aide de l’énergie solaire captée par les feuilles avec libération d’oxygène afin de produire des glucides. https://fr.wikipedia.org/wiki/Photosynthese
Lithothérapie : soins à l’aide de cristaux.
Hallstatt moyen : en référence à une culture archéologique du centre de l’Europe.
Acétylaldéhyde : substance dérivée de l’alcool.
Cycle de Krebs : c’est un processus organique lié à la fonction respiratoire, qui consiste en métabolisation de glucides, lipides, et acides aminés pour produire une molécule énergétique, l’ATP.
Mitochondrie : structure à l’intérieur des cellules où se déroule le processus de respiration cellulaire.

Source : pohmelje.ru



Si vous aimez ce site, ajoutez-le à vos favoris et ... Partagez cet article sur vos réseaux sociaux préférés. .



Tirage gratuit des Tarots

Articles similaires

Laisser un commentaire