Psychotronique

L’armée américaine a recruté 250 personnes pour expérimenter le Plan Astral

La CIA affirme : "le plan astral est bien réel, l'armée américaine l'a testé"

Un document précédemment classé top-secret qui a été rédigé en 1984 par Wayne M. Mcdonnell du US Army Intelligence est apparu en totalité, sans précédent, sur le site Web de la CIA. Ce document explique tout sur la nature de notre Monde et de l’Univers.

Le document de la CIA affirme que le plan astral est réel

L’article entièrement déclassifié a soulevé certaines questions en raison de son sujet très inhabituel. Le document est un résumé complet et approfondi des enquêtes de la CIA sur ce qu’on appelle communément le “plan astral”.

https://www.cia.gov/library/readingroom/docs/CIA-RDP96-00788R001700210016-5.pdf

Le plan astral est censé être une zone au-delà du monde matériel auquel on peut accéder par l’âme ou l’esprit.

Certaines religions croient que le plan astral ne peut être accédé qu’après la mort du corps physique tandis que d’autres croient qu’il est possible d’atteindre cette dimension pendant la vie.


Le plus souvent il est associé à certaines religions orientales, telles que l’hindouisme et le jaïnisme et est au cœur de la foi bouddhiste et de la notion de nirvana. Plus récemment, la notion de plan astral a connu une forte popularité en Occident ainsi qu’en Asie avec la croissance du mouvement New Age.

Alors que beaucoup de gens rejettent le plan astral comme simple expérience qui modifie l’esprit, ce qui peut être expliqué entièrement par la science, il semble que la CIA n’est pas de cet avis.

Dans le document publié récemment, on explique que les enquêtes ont révélé que le plan astral n’était certainement pas un mythe.

Le document se réfère également à un concept appelé «L’Absolu» qui imprègne chaque instant du temps et de l’espace dans chaque dimension. L’Absolu est décrit comme étant omniprésent et omnipotent dans le document.

Ceux qui ont travaillé sur le projet ont exprimé leur désir d’étudier le concept du plan astral dans beaucoup plus de détails à l’avenir. Cependant, il semble que l’intérêt pour ce projet soit dissimulé et que les recherches antérieures ont été classifiées au niveau top-secret.

À l’heure actuelle, la CIA ne se présente pas avec d’autres informations sur l’enquête de l’agence au sujet du plan astral.

Naturellement, cela a soulevé des soupçons selon lesquels le gouvernement a acquis une compréhension approfondie du concept et l’utilise peut-être sans la connaissance du grand public….!

L’armée américaine a financé la recherche sur la projection astrale et l’hypnose dans les années 80

La conscience humaine n’est rien d’autre qu’une intersection de plans d’énergie qui forme un hologramme capable de voyager dans l’espace-temps — à travers l’univers et dans le passé, le présent et le futur.

Cette idée est développée dans le document de la CIA sur l’armée américaine. L’institution qui se donne une image d’engagement à des objectifs pragmatiques et logiques.

Selon ces documents déclassifiés, l’armée américaine était extrêmement intéressée par l’expérimentation psychique. De la fin des années 1970 aux années 1980, les agents du renseignement ont même payé des excursions d’une semaine dans un institut éloigné, spécialisé dans les expériences hors du corps et la projection astrale.

Le programme d’expérimentation psychique, appelé “Project Center Lane”, a interrogé des officiers de renseignement de l’armée afin de “déterminer les attitudes quant à l’utilisation possible de phénomènes psychoénergétiques dans le domaine du renseignement”, selon le document.

En juin 1983, le commandant de l’Armée de terre Wayne M. McDonnell a été invité à donner à son commandant une évaluation des services psychiques fournis par l’Institut Monroe, un organisme à but non-lucratif axé sur les traitements destinés à développer la conscience d’une personne. L’Institut Monroe est connu pour sa technologie brevetée “Hemi-Sync”, qui utilise l’audio pour synchroniser les ondes cérébrales des hémisphères droit et gauche du cerveau.

Selon le site Web de l’organisation, cela rend le cerveau vulnérable à l’hypnose. McDonnell lui-même avait terminé le programme psychique de sept jours le mois précédent à l’institut, qui est situé au milieu des Blue Ridge Mountains en Virginie, dans une ville appelée Faber, à environ 50 km à l’Est de Charlottesville.

L’évaluation de McDonnell, recueillie à partir de son expérience à l’institut isolé, a servi de base à un document de 29 pages de l’Armée de terre qui comprenait des explications détaillées sur l’hypnose, les hologrammes et les expériences hors du corps.


Le document plaçait ces phénomènes dans le contexte d’idées plus larges de conscience, d’énergie, d’espace-temps, de particules subatomiques quantiques et de projection astrale, une pratique qui vise à transporter la conscience autour d’un plan métaphysique — une idée centrale de l’évaluation de McDonnell.

McDonnell a cité une métaphore écrite par Melissa Jager, employée de l’Institut Monroe, pour illustrer la nature de l’hypnose. La métaphore dit qu’un état de conscience normal est comme une lampe, qui émet de la lumière d’une manière “chaotique, incohérente”. Cependant, sous hypnose, l’état de conscience est similaire à celui d’un rayon laser, dont les pensées et l’énergie sont concentrées comme un “flux focalisé” de lumière.

LES EXPLICATIONS DU DOCUMENT DE 29 PAGES COMPORTENT ÉGALEMENT DES AIDES VISUELLES DESSINÉES À LA MAIN ILLUSTRANT LES SUJETS LES PLUS COMPLEXES.

“Les intuitions non seulement personnelles, mais aussi de nature pratiques et professionnelles semblent se situer dans le cadre de possibilités raisonnables”, écrit McDonnell, en référence à la parapsychologie.

En d’autres termes, conclut le commandant McDonnell, l’hypnose et la projection astrale valent la peine d’être étudiées par l’armée.

Les officiers acceptés dans Project Center Lane ont subi une hypnose et se sont entraînés à atteindre ce qu’on appelle le “ plan astral “, dans le but d’apprendre des langues étrangères et de suivre ce que les documents appellent simplement une “ formation au contrôle des habitudes “.

Selon l’un des dossiers déclassifiés de l’Armée de terre, 251 candidats ont été sélectionnés pour la première année d’expérimentation.

Parmi ces candidats, 117 ont été interviewés en ayant l’impression de répondre à un sondage.

Le document ne donne aucune précision sur l’enquête elle-même, mais indique que l’intervieweur a posé des questions assez directes sur la “psychoénergétique”.

“Les personnes qui s’opposaient à l’utilisation militaire de la psychoénergétique n’ont pas été prises en considération pour la sélection finale “, peut-on lire dans le document.

“De plus, les individus qui ont montré un enthousiasme déraisonnable pour la psychoénergétique, les fanatiques d’occultisme et de mystisme ne furent pas pris en considération pour la sélection finale.”

Entre 30 et 35 des 251 candidats initiaux présentaient des traits “ souhaités “, comme l’ouverture d’esprit et l’intelligence, qui les rendaient aptes à suivre le programme.

Les agents de renseignement qui ont été acceptés dans le programme ont été envoyés à l’Institut Monroe. Les agents écoutaient alors les cassettes “Hemi-Sync”. Par la suite, l’un des chercheurs de l’institut guidait les agents de renseignement vers le plan astral, un espace psychique dans lequel l’institut disait que les agents pouvaient soi-disant augmenter leurs expériences sensorielles, guérir leur corps, voyager dans le passé ou le futur, ou même résoudre des dilemmes du monde réel sans les contraintes d’un corps physique.

Selon un document déclassifié datant de 1982, une autre technique connue sous le nom de “vision à distance” [Remote Viewing] a également été employée. Le document en question ne mentionne pas spécifiquement l’Armée de terre ou l’Institut Monroe, mais il suit précisément la description de l’observation à distance qui a été expliquée en détail dans un document de 1983.

Plusieurs projets se succédèrent. Les services secrets et les militaires se relayèrent  pour utiliser et développer en secret, des méthodes de «perception extra-sensorielle», en vue d’obtenir des renseignements.



Si vous aimez ce site, ajoutez-le à vos favoris et ... Partagez cet article sur vos réseaux sociaux préférés. .

Laisser un commentaire