Conscience

Qu’est-ce que le « champ collectif »? Et pourquoi nous pouvons ÊTRE le changement

Ensemble, nous nous élevons.

Ce qui est étrange avec le champ collectif, c’est que nous y pensons rarement, ou même que nous savons qu’il est là, et pourtant il nous influence de façon considérable. Il s’agit de l’énergie émotionnelle et psychique collective qui se construit dans l’inconscient, juste sous la surface de notre conscience, et qui éclate spontanément dans la conscience comme si elle sortait de nulle part. La prise de conscience de ce processus interne peut vous permettre de manifester votre potentiel le plus élevé.

Le concept de l’hypothèse de la découverte multiple décrit le phénomène des individus qui, dans le monde entier, travaillent indépendamment les uns des autres, sans se connaître, et font la même découverte pratiquement au même moment.

Pendant de nombreuses années, les gens ont cru qu’il était impossible pour un coureur de franchir la barre des quatre minutes dans le mile. Dès que Roger Bannister l’a fait, il a donné à des dizaines d’autres athlètes la « permission » de faire de même dans la même année. Ce qui est évident, c’est qu’il existe un champ collectif de pensées/croyances qui dicte, dans une certaine mesure, ce qui est possible et ces limites sont continuellement repoussées.


Émergence dans le royaume de la conscience

Le terme le plus souvent utilisé est « émergent », qui décrit l’endroit où les propriétés inconscientes naissent dans le domaine conscient. Il s’agit d’un processus par lequel des entités, des modèles et des régularités plus vastes apparaissent par le biais d’interactions entre des entités plus petites ou plus simples qui ne présentent pas ces propriétés individuellement.

Lorsque nous appliquons ce concept aux systèmes sociaux humains, nous commençons à reconnaître l’importance de penser collectivement, ainsi qu’individuellement. Cela peut être difficile dans une culture qui met l’accent sur le pouvoir de l’individu sur le collectif.

Vladimir Vernadsky a utilisé le terme « Noosphère » pour décrire la sphère de la pensée humaine comme un domaine distinct qui façonne le monde physique et donc les formes de vie qui l’habitent.

Dans la théorie de Vernadsky sur le développement de la Terre, la noosphère est la troisième d’une succession de phases, après la géosphère (matière inanimée) et la biosphère (vie biologique). Tout comme l’émergence de la vie a fondamentalement transformé la géosphère, l’émergence de la cognition humaine transforme fondamentalement la biosphère.

Ensemble, nous sommes le champ collectif

Avec ces idées qui tournent dans la tête et qui contrastent avec les immenses problèmes mondiaux auxquels nous sommes confrontés, il est évident qu’un « changement de mentalité » s’impose. Nous avons la capacité de provoquer des transformations et d’élargir notre notion de ce qui est possible, mais cela ne se produira que lorsque nous commencerons à penser collectivement.


Nous savons tous ce que c’est que d’entrer dans une pièce pleine de tension et d’anxiété, alors que la pression monte et que nous pouvons sentir le potentiel de violence. De même, nous savons ce que l’on ressent lorsque l’on entre dans une pièce remplie de sécurité et d’amour.

Ces vibrations et émotions ne peuvent être vues, mais elles sont très contagieuses et contribuent grandement à ce qui est créé dans un espace donné. Lorsque les gens concentrent consciemment et simultanément leur énergie consciente afin d’augmenter la vibration pour des résultats positifs au niveau mondial, nous pouvons modifier les résultats.

S’élever les uns les autres

Une analogie que j’adore est celle d’un seau de crabes. Chaque fois que l’un d’eux atteint le sommet et manque de s’échapper, les autres le ramènent dans le seau. C’est ce que nous faisons les uns aux autres lorsque nous laissons la jalousie, la concurrence et l’orgueil nous dominer au lieu de vouloir élever ceux qui nous entourent. Il faut avoir conscience de soi pour penser collectivement et séparer nos insécurités personnelles de notre désir de voir la prospérité, le succès et la guérison pour tous.

Il est clair que nous avons le potentiel de nous rabaisser ou de nous élever les uns les autres, le choix nous appartient. Ce que nous faisons pour ou envers les autres finira toujours par nous revenir, c’est le début de la compréhension du champ collectif.

La noosphère est globale, nous sommes tous dans la même « pièce » et chacun d’entre nous affecte le champ collectif. Les vibrations de la peur et de la violence sont puissantes et surtout inconscientes.

L’antidote est un renforcement conscient et attentif du champ collectif par l’amour, la confiance et la gratitude. Ceci n’est pas éthéré ou mystique, c’est une réponse pratique à la situation dans laquelle nous nous trouvons en ce moment sur la planète.


Certains disent que l’humanité est condamnée à s’autodétruire, mais on a aussi dit un jour que les humains ne pourraient pas franchir la barre des quatre minutes. Les possibilités sont infinies, la vague de conscience et de transformation est contagieuse.

Ensemble, nous pouvons ÊTRE le changement.

Jacob Devaney



Si vous aimez ce site, ajoutez-le à vos favoris et ... Partagez cet article sur vos réseaux sociaux préférés. .



Tirage gratuit des Tarots

Articles similaires

Laisser un commentaire