Souviens-toi de ton futur

« Souviens-toi de ton futur », est considéré comme  l’un des aphorismes de Nahman de Breslev.

Rabbi Nahman, né à la fin du XVIIIe siècle en Ukraine, a renouvelé la parole biblique. Il y est question d’une parole ouverte, de la nouvelle interprétation d’un texte ou d’une situation qui conduit au renouvellement de sens. Ce thème s’inscrit dans un lien de synchronicité avec l’actualité qui lui a succédé.

Quelques citation de Rabbi Nahman :

« Souviens-toi de ton futur, on ne peut pas avoir de futur si on est amputé de sa mémoire et amputé du passé. »

« Vous êtes partout où sont vos pensées. Assurez-vous que vos pensées sont bien là où vous voulez qu’elles soient. »

« Lorsque l’homme fait une action dans la joie, il s’ouvre au miracle du futur et délivre les étincelles de sainteté retenues prisonnières dans les êtres. »

« Si tu crois que tu peux faire du tort, alors dis-toi que tu peux le réparer. Si tu crois que tu peux faire souffrir, alors dis-toi que tu peux guérir. »

« Ne demande jamais ton chemin à quelqu’un qui le connaît, car tu pourrais ne pas t’égarer. »

Comment retrouver du sens dans un monde bouleversé ?

Pas de futur sans passé, pas de passé sans futur…

En parcourant les champs de l’Histoire, mais aussi ceux de la mythologie, des légendes et des mystères, nous allons découvrir des mondes où présent, passé et avenir s’entremêlent entre circularité et linéarité.

Ce temps du chaos et celui à venir ouvriront-ils au temps retrouvé, à des relations transformées avec les mondes du vivant et à l’expérience d’un sens partagé ?

Le futur influence le présent (Rétrocausalité)

Aujourd’hui, la causalité est largement remise en question en physique.

La Théorie de la Double Causalité (TDC) de Philippe Guillemant, s’intéresse aux mécanismes d’une seconde causalité qui serait une rétrocausalité ou causalité rétrograde. Cette causalité rétrograde serait capable d’expliquer de nombreux phénomènes étranges comme la synchronicité, les coincidences extraordinaires et certaines intuitions salutaires.

L’omniprésence du futur : l’univers est déjà réalisé – partiellement – dans notre futur, selon des versions multiples permettant à notre destin de changer.

L’authenticité de notre libre arbitre: notre liberté n’est pas une illusion, nous faisons réellement des choix dans nos vies qui ne dépendent pas que du passé.

Ces deux hypothèses conduisent à faire émerger le rôle très important de l’intention authentique (libre) dans la réalisation d’un destin individuel.

Le pouvoir de l’intention réside dans la capacité d’un être humain à relever instantanément les probabilités d’occurence d’un destin choisi, au dépend d’un autre destin devenant alors moins probable.

Tous les futurs potentiels d’un individu ou d’une collectivité évoluent simultanément en fonction de leurs probabilités à l’intérieur d’un “Arbre de Vie” personnel ou collectif.

SOUVIENS-TOI DE TON FUTUR, n’est pas un aphorisme, c’est une règle fondamentale de notre potentiel humain.

Les expressions utilisées sur ce site, « Nous les Dieux » et « Souviens-toi de ton Futur », sont des principes universels, intimement liées, dans le même mouvement de l’esprit.

Comme l’explique Philippe Guillemant, certaines causes peuvent parfois dériver de leurs effets, alors que les effets sont censés habituellement dériver des causes. Il s’agit d’une influence du futur sur le présent qui n’est possible que dans un univers déjà réalisé où un déterminisme inversé est à l’oeuvre.

Il s’ensuit que les probabilités d’occurence de certains effets, une fois grandies par l’intention, peuvent remonter le temps pour augmenter dans notre futur immédiat les probabilités d’émergence d’opportunités qui semblent en être les causes. Cela se traduit par des coïncidences ou par la manifestation d’un hasard synchrone chargé de sens et d’autant plus surprenant qu’il laisse penser avec force à l’influence d’un certain “état d’esprit”. – Philippe Guillemant

Les 7 point clés de la Théorie de la Double Causalité :

  • Notre destin est déjà réalisé sous la forme d’une ligne temporelle.
  • Notre ligne temporelle n’est pas figée: elle peut être remplacée par une autre ligne qui lui est parallèle dans le présent (au sein du multivers),
  • TOUT CE QUI N’EST PAS DETERMINE PAR LE PASSÉ EST DETERMINE PAR LE FUTUR,
  • La fonction du temps présent n’est pas de créer la réalité (déjà créée) mais de choisir notre futur commun par l’effet cumulé de toutes nos consciences,
  • Ce choix est difficile car notre libre arbitre est généralement illusoire: la liberté authentique nécessite un déconditionnement mental et un éveil spirituel,
  • Tout changement de ligne temporelle se fait par glissement ou déplacement le long des dimensions supplémentaires intérieures de l’univers,
  • L’amour (au sens du don de soi) est l’essence de ce déplacement dans l’espace intérieur (7D?), comme la gravitation dans l’espace extérieur (3D): nous attirons et sommes attirés par ce que nous aimons.

La vibration du « cœur » influence le hasard

(1) Qu’est-ce que le hasard ?
(2) Intrication et libre arbitre
(3) Kairos, le messager de la cause future
(4) La vibration du « cœur » influence le futur

Se souvenir

Il y a une méta-loi biblique qui dit : « Soyez justes dans votre souvenir ».
Mais justement nous ne savons pas ce que c’est qu’être juste.
Être juste, ce n’est pas « Soyez conformes à ceci  ou à cela ».

Être juste, ce n’est pas « Soyez fidèles à vos livres d’histoire », nous savons que l’histoire n’est écrite que par les vainqueurs.

Remettre en question les dogmes, à une époque où la guerre de l’information fait rage, c’est aussi être juste !

« Soyez justes : et au coup par coup, il faudra à chaque fois décider, se prononcer, juger et puis méditer pour savoir si, c’était ça être juste .»

C’est peut-être là l’une des significations de cette formule de Rabbi Nahman de Breslev : « il n’y a de souvenir que du monde futur ».

Il n’y a de souvenir que celui que l’on a la force, comme l’amour, de réinventer à chaque fois.